Simulation de vol Battle of Stalingrad
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Participation à campagne sur le Front de l'Est

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Participation à campagne sur le Front de l'Est   Lun 24 Mai 2010 - 23:41

Salut les LAL,

je sais que votre créneau est la coop contre l'IA exclusivement, mais les propositions suivantes s'adressent en premier lieu à des candidatures individuelles, non à l'inscription de squads. Et comme vous aimez les campagnes historiques, je me permets de poster chez vous...

--------------------------------------------------------------------

Dans l’optique de la préparation d’une campagne à base historique sur le théâtre d’opérations du Front de l’Est, j’ai besoin d’avoir un aperçu du volume de joueurs fermement intéressés pour y participer. En fonction du nombre de passionnés qui se seront fait connaître, le résultat de cette petite étude me permettra notamment d’orienter le choix du sujet de la campagne.

Ce qui suit présente les grandes lignes de l’activité proposée.





ASPECTS PRATIQUES, en bref :

La campagne est prévue pour pouvoir débuter courant septembre, pour une durée environ 5-6 mois, à un rythme d’un vol par semaine. Les vols auront lieu en soirée à partir de 21h00. Les soirées de vol sont à déterminer. La campagne est centralisée sur un forum de discussion. Un serveur TS permettra les échanges audio.

Elle sera jouée sur Il-2 en version spécialement moddée, ce qui nécessitera l’installation d’une partition de jeu propre à cet usage. Casque et micro sont requis.

Les armées de l’air jouées sont uniquement les forces aériennes soviétiques ou la Luftwaffe.





ORGANISATION :

Merci de lire attentivement ce qui suit avant donner une réponse positive, car je sais que les contraintes de jeu mentionnées risquent de décourager certains d’entre vous.



A qui s’adresse la campagne ?

La série de mission jouée vise à reproduire le plus fidèlement possible un événement survenu sur un théâtre d’opération, à une période donnée. A ce titre, et comme ce fût très souvent le cas dans la succession de batailles aériennes, un camp se verra très souvent plus ou moins en avantage sur l’autre. Aucun cadeau de facilité n’est offert, les seuls concessions faites étant d’ordre technique (limites du jeu, jouabilité online, etc). La campagne n’est pas un concours de tir organisé sur fond d’un décor étoffé. Elle demande aux participants non seulement de l’assiduité, mais une volonté de fonctionner au sein d’un groupe pour la réussite d’objectifs de mission plus ou moins délicats à emporter. Le cerveau fonctionnera bien davantage que l'index droit. L’investissement doit également se constater entre chaque vol, notamment lors de la rédaction des registres d’unité et dans l’établissement de compte-rendus.

La campagne ne s’adresse pas directement aux squads virtuels existants, mais uniquement aux seuls membres de ces derniers qui sont 100% certains de vouloir la jouer par passion et non par passe-temps.


Niveaux de difficulté :

Quel est le niveau de pilotage demandé pour participer ?

Le participant doit présenter les prérequis suivants: décollage, circuit et atterrissage par bonne ou moyenne conditions météo, navigation diurne à vue sur un cheminement simple et sensibilisation au vol en formation serrée. Cela correspond à peu près le bagage que dispense les écoles de pilotage avancées de la plupart des armées de l’air.

Il n’est pas demandé d’expérience de « combat aérien » (tout ce qui attrait à ce domaine sera préparé en entraînement). Néanmoins, lors de l’ouverture des inscriptions , une indication du niveau de difficulté accompagnera chaque camp et type d’aviation (unité de chasse, d’assaut, de reco, de bombardement, etc.) et il est conseillé d’en tenir compte.


Paramètres de simulation notamment pris en compte:

- Ratios de matériel entre chaque adversaire en accord avec le sujet de campagne
- Dispositifs propres à chaque camp et aviation (articulation fonctionnelle, formations)
- Points forts et points faibles dans la doctrine d’utilisation des aviations
- Recherche d’un brouillard de guerre réaliste et maximal pendant et entre les missions
- Parc aérien réaliste avec la période et le secteur du front (type et versions d’appareils)
- Gestion du parc aérien de chaque unité simulée, de la durée des réparations et du remplacement du matériel perdu. Influence des difficultés logistiques propre à chaque camp.
- Limitations techniques de l’usage de la radio
- Interaction sol <-> air : Veille radar, contrôle des formations dans le cadre d’interceptions, communications entre postes visuels avancés et aviation d’assaut (gestion humaine)
- Procédures d’homologuation des destructions propres à chaque camp (le décompte par défaut de Il-2 est délaissé)
- Utilisation de livrées (skins) génériques propres au théâtre d’opération
- etc.


Identités virtuelles :

Le participant, une fois son choix de camp et de type d’unité (unité de chasse, d’assaut, de reco, de bombardement, etc.) effectué, a accès à une liste d’identités de pilotes fictifs composant l’effectif navigant de l’unité choisie, différenciés par leur grade, leur fonction (chef de dispositif, ailier, responsable technique, mitrailleur observateur, etc) et leur expérience personnelle accumulée sur le front. Le participant prend alors soin de sélectionner l’identité virtuelle qui lui est la plus proche en terme de capacités, de niveau de pilotage et d’attentes de jeu.

L’identité choisie est alors utilisée au cours des vols et entre les missions (compte-rendus et interventions sur forum, etc). La perte du pilote (par mort, disparition ou capture) nécessite de repartir à zéro par le choix d’une nouvelle identité.

Le participant ne peut changer ni de camp, ni de type d’unité une fois la campagne lancée, même après une ou plusieurs pertes de pilotes. Les navigateurs, observateurs-mitrailleurs et mitrailleurs- opérateurs radio conservent leur fonction d’un bout à l’autre de la campagne (il ne peuvent passer pilotes).


Phases de l’engagement :

Une fois inscrit, l’engagement du participant se découpe en 3 phases :

- Phase 1 : La préparation technique des participants (1 mois) réalisée individuellement et en offline. Encadrée par la documentation nécessaire et fournie, cette phase vise à se familiariser avec l’avion utilisé dans le contexte d’emploi attendu.

- Phase 2 : L’entraînement collectif (durée variable, plusieurs semaines), sans opposition ou en humains contre IA. Elle correspond à des manoeuvres assurées par tous les participants et destinées à acquérir les méthodes, tactiques et procédures propres à chaque aviation et à chaque cadre d’emploi.

- Phase 3 : La campagne (durée variable, à raison d'au moins 1 mission par semaine). Elle se supporte sur une suite de missions construites sur éditeur, pouvant amener des rencontres humains contre humains, humains contre IA, ou mixte contre mixte. La mission est considérée comme réussie si la tâche demandée dans le briefing a été atteinte.

Un dossier documentaire conjugué à un brouillard de guerre est communiqué à chaque participant pendant la phase 1. Il permet de se plonger dans le contexte, lui apporte de nombreux renseignements sur les phases collectives suivantes, les méthodes propres à son aviation, etc.


Commandement et accès aux missions:

Le ou les concepteurs de la campagne assurent le rôle de commandants d’unité. Ils veillent à l’entraînement des équipages lors de la phase 2 (entraînement collectif). Lors de la phase 3 (campagne) ils veillent à la bonne transmission des instructions, à la publication des briefings, à la communication avec les responsables techniques, et à la répartition des équipages dans le dispositif au cours de la préparation mission. Ils peuvent voler lors de la campagne, mais pour cette occasion revêtent une autre identité virtuelle et ne tiennent pas de fonction de commandement.

L’accès aux missions se fait par publication d’un calendrier. La répartition des équipages est ensuite effectuée par le commandement dans le respect du type d’aviation et de la fonction propres à chaque participant.


Évolution du participant dans l’unité, remplacement des pertes :

Lors des inscriptions initiales, le participant sélectionne sa place souhaitée au sein du dispositif (ailier, leader intermédiaire, chef de dispositif, etc.) lorsqu’il adopte son identité virtuelle. Au fur et à mesure de la campagne, le participant, toujours sous son identité virtuelle, peut accéder successivement à différents postes au sein du dispositif (ailier, leader intermédiaire, chef de dispositif, etc.). L’accès à un nouveau poste peut survenir à la demande expresse du membre d’équipage, ou par désignation de son chef d’unité (en remplacement, par exemple, d’une perte au combat, par le choix du pilote ayant le plus de potentiel à reprendre la place vacante).

En cas de mort, de capture ou de disparition d’un membre d’équipage, le participant perd l’usage de son identité virtuelle, et se voit pénalisé en étant exclu de la campagne le temps d’une mission. Ses succès accumulés sont perdus (par exemple les victoires aériennes ou tout simplement le nombre de sorties opérationnelles), de même que la fonction qu’il occupait. Pour reprendre les vols, il se voit attribuer une nouvelle identité virtuelle, et ne peut accéder qu’au rôle d’ailier. Le commandant d’unité choisira de le faire « monter » dans le dispositif mission après mission.

A noter que les navigateurs, les mitrailleurs- observateurs et les mitrailleurs- opérateurs radio, ainsi que les responsables techniques et administratifs ne sont pas concernés par l’exclusion d’une mission, et peuvent reprendre (sous une nouvelle identité), les vols dès la mission suivante avec un autre équipage.

La blessure grave d’un membre d’équipage entraîne son retrait du front... et les même conséquences enoncées plus haut pour le participant quant à la poursuite de la campagne : nouvelle identité nécessaire, succès et fonctions perdus, etc.

Des blessures plus légères, de même qu’un atterrissage forcé en territoire ami, sont susceptibles d’empêcher la participation à la mission suivante (condition de temps) en fonction du rythme d’enchainement des missions de campagne.


Rôles spéciaux : l’officier responsable technique :

Un responsable de la gestion du parc aérien figurait dans chaque unité constituée de chaque armée de l’air. 1 responsable technique et 1 assistant sont recherchés pour CHAQUE branche d’aviation simulée (unité de chasse, d’assaut, etc). Ils ont pour tâche d’effectuer le suivi des avions, de prendre en compte les pertes matérielles et la gravité des dégâts subis et d’en tirer la disponibilité du parc aérien avant la mission suivante. Le tout en utilisant le système de suivi propre à l’armée de l’air jouée



Bon vol à vous.
Revenir en haut Aller en bas
LAL_FOX
P-40's Lover
avatar

Nombre de messages : 6567
Age : 56
Date d'inscription : 30/07/2005

MessageSujet: Re: Participation à campagne sur le Front de l'Est   Mar 25 Mai 2010 - 7:24

Salut Patatras.

Félicitation pour l'approche historique et tactique du projet. Cela semble bien ficelé.
Une remarque tout de même :
Citation :
les seuls concessions faites étant d’ordre technique (limites du jeu, jouabilité online, etc).
Par exemple, un nombre important de participants des deux camps va plomber fortement la capacité du concepteur à peupler sa carte en objets, complexes militaires (terrains d'aviation convenablement construits et habités etc) , participation IA active et complexe (pas remplaçable par des humains). Activité IA au sol illustrant les combats sur le champs de bataille etc etc.
C'est l'éternel problème des limites du jeu quand on est nombreux en ligne et que l'on ne souhaite pas limiter le scénario à une arène de combat entre joueurs.

D'autre part, comme on l'a toujours dit, je ne suis pas intéressé par le vol inter-humains donc ma réponse sera non.


Merci de ta proposition.

Bons vols

Fox

_________________

J'en connais une qui en prenait au petit déjeuner
Revenir en haut Aller en bas
R One
Enfin content !
avatar

Nombre de messages : 8046
Age : 42
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: Participation à campagne sur le Front de l'Est   Mar 25 Mai 2010 - 13:30

Salut Patatras.

Pour moi également ça sera non. Dans quelques semaines j'habiterai dans une zone non couverte par l'ADSL, donc je tire un trait sur la simu on-line.

Mais quand je vois les difficultés à jouer de manière cohérente sur le plan tactique, au niveau respect des procédures dans une même escadrille; je me dis que tu as bien du courage de recruter des joueurs isolés pour voler ensemble dans un laps de temps aussi court ... Un groupe hétéroclite tue assurément la notion de groupe dans la spécialité qui est la notre. Et tout le système de jeu est tiré vers le bas, la simplification à l'extrème, bref ... l'histoire, la cohérence tactique, le respect de procédure, le réalisme ... tout passe à la trappe et il ne reste qu'une série de parties coopératives dignes de la Campagne Francophone (ce n'est pas un compliment !!). Ca je peux te l'assurer !!!
Alors quoi te dire quand je vois que des gens ouvertement tournés vers le dogfight scripté se manifestent déjà (sur d'autres forums) pour jouer cette campagne ...
Déjà en ayant la même vision des choses, ça part rapidement en "couille"...

Alors bon courage à toi en espérant que tu ne sois pas déçu du retour des joueurs face à ton investissement personnel. Tu as du sûrement déjà connaître ça ailleurs, dans tes escadrilles passées (squads visiteurs effectuant les stages Histoire à la Simulation).



Si je peux me permettre quelques questions : ... cette campagne prend place comme activité officielle de la JG2, ou s'agit-il d'une initiative personnelle ?
Ce nouveau mod de campagne est fait pour palier aux difficultés de recrutement ?
Et si c'est la JG2 qui organise, pourquoi un tel changement dans vos activités ? Et si c'est toi, pourquoi ce volte face de ta conception de la simulation ? En es-tu (êtes-vous) à dégrader votre concept de jeu pour survivre, comme unique système de survie ?
Intégrer des joueurs inconnus ne risque t-il pas de mettre en péril votre système rigoureux de jeu ? (à vrai dire j'en suis persuadé).

Je sais, je suis indiscret, mais c'est toujours intéressant de comprendre pourquoi une escadrille évolue ou décide de changer son fusil d'épaule (on vient de passer par ce genre d'épreuve chez les LAL...). Je dois avouer que je suis fortement intrigué par ce choix de campagne.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Participation à campagne sur le Front de l'Est   Mar 25 Mai 2010 - 19:26

Salut les LAL,





Merci à Fox et R-1 d’avoir répondu. Je répond à mon tour aux nombreuses interrogations - Very Happy- dont vous me faites part :





Au sujet des contraintes d’ordre technique. Effectivement le compromis entre nombre de joueurs et richesse du template mission est d’un équilibre délicat, mais plusieurs astuces peuvent remédier à alléger dès que cela est possible certaines zones de la carte pour en densifier d’autres (templates modulaires à additionner, actors.static modifié et carte redécoupée) pour un volume d’une grosse vingtaine de participants au maximum. Il faut également dire que l’engouement de participants potentiels va grandement influencer les missions à concevoir. So
wait and See.


@ R-1 : au sujet de la volonté d’interesser des pilotes isolés et non en premier lieu des squads, mon but –comme j’ai répondu en détail à un intervenant sur C6 http://www.checksix-forums.com/showthread.php?p=1044994#post1044994 – est de vaincre les habitudes de jeu néfastes développées au sein des squads en n’ayant pas affaire directement à eux. Les AOC en multisquads ont jadis tourné court par conflit entre les squads participants et entre squads et organisateurs de campagne. La décision de laisser aux squads participants toute leur latitude d’action, uniquement limitée par les contraintes des briefings, incita chaque petit groupe intervenant à jouer la campagne « à leur sauce ». Comme garde fou à ce risque de « dispersion », je me tourne en priorité vers des isolés, et, quelque soit la provenance, les participants doivent laisser de côté tout lien d’appartenance à un squad, le temps de l’engagement. C’est, en quelque sorte, un engagement de 5-6 mois dans un groupe virtuel autonome.


Ce projet est personnel et totalement indépendant aux activités du I/JG2.
Revenir en haut Aller en bas
R One
Enfin content !
avatar

Nombre de messages : 8046
Age : 42
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: Participation à campagne sur le Front de l'Est   Mar 25 Mai 2010 - 23:03

Je te souhaite alors bon courage pour ton aventure. Merci et à bientôt !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Participation à campagne sur le Front de l'Est   

Revenir en haut Aller en bas
 
Participation à campagne sur le Front de l'Est
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La campagne de l'été : la couronne du destin...
» G-Front et le bootlegs
» Blau Fluss, atterrissage en campagne près de Frankfurt.
» Campagne D&D 3.5 Nouvelle Année
» Front commun contre le fléau

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Les Ailes Libres :: L'ACCUEIL :: Le bar de l'escadrille-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: