Simulation de vol Battle of Stalingrad
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Mission en Indochine - 3ème débriefing

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anatoli
Langue pendue


Nombre de messages : 692
Age : 47
Date d'inscription : 05/12/2007

MessageSujet: Mission en Indochine - 3ème débriefing   Sam 14 Avr 2012 - 16:54


Indochine – 18 octobre 1951 – 0530 – QG du GB I/19 « Gascogne »

La route coloniale partant de Phan Rang sur la côte et serpentant le long des montagnes jusqu’à Pleiku (position fortifiée tenue par les français et disposant d’une petite piste) n’est plus sécurisée.

Des rapports émanant de divers patrouilles aériennes effectuées dans le secteur font état de présence de pièces de DCA le long de cette route. Des convois ennemis ont aussi été repérés.

Une frappe conjointe avec les pilotes de la flottille embarquée 1F a été décidée. 6 Hellcat vont décoller de l’Arromanches et feront leur jonction à Buon Ma Thuot avec les 2 B-26 Straffer du Gascogne.

Les Hellcat vont se charger du tronçon qui va de Phan Rang à Buon Ma Thuot, tandis que les B-26 patrouilleront entre Buon Ma Thot et Pleiku plus au nord.

Le décollage est prévu à 0600. La météo est mauvaise : brume et épaisse couche nuageuse. Planfond : 700m. Léger vent du nord-Est.

Les B-26 sont équipés de parafrag, tandis que les Hellcat de la 1F embarquent un réservoir de 150 galons, 2 bombes de 250 livres et 6 roquettes Hvar.





Composition des patrouilles :

GB I/19 Gascogne : capitaine Bebel (Cinzano leader – Immatriculation J 675) et lieutenant Catsy (Cinzano 2 – Immatriculation M 530).

Flottille 1F : Lieutenant de vaisseau Fox (Savart leader – 1F2) et enseigne de vaisseau Anatoli (Savart 2 – 1F3)
EV Wolf (Savart 3 – 1F4) et EV Shop (Savart 4 - 1F5)
EV Etops (Savart 5 – 1F7) et EV Kart (Savart 6 - 1F6)

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

0600, ce 18 octobre 1951. Le soleil se lève dans le sud indochinois. La clarté si particulière à cette région donne du baume au cœur des pilotes qui vont s’élancer dans quelques minutes…







Les Hellcat (dont la plupart sont en mauvais état, usés jusqu’à la corde par trop d’années de service) sont positionnés, prêts au décollage.

Le contrôle de l’Arromanches ordonne la mise en marche des moteurs.







Vue de 5 des 6 Hellcat sur le pont…











Les EV Wolf et Etops annoncent à la radio que leur appareil donne des signes de faiblesse. Le moteur du premier refuse de démarrer, et l’EV Etops annonce que sa pression d’huile chute vertigineusement.

L’ordre de décoller est donné aux 4 Hellcat restant. Le premier d’entre eux s’élance dans un énorme vrombissement.







Le décollage se passe bien, et les 4 appareils se rassemblent non loin de la flotte.







Commence alors le trajet de 20 minutes dans une visibilité pourrie jusqu’à Phan Rang. La formation très serrée est le seul moyen de ne pas se perdre dans cette nasse.











Pendant ce temps, les Cinzano ont décollé de Tan Son Nhut Saïgon, et font route vers Gia Ngala, leur premier waypoint. Les pilotes sont silencieux, concentrés sur leur route. La visibilité est quasi nulle.







Les Hellcat, quant à eux, volent aile dans aile… La concentration est extrême.











Cinzano leader reçoit un appel de Savart leader, annonçant le visuel sur les côtes… La communication est mauvaise.











La navigation initiée par le LV Fox, une fois de plus, amène les Savart pile sur Phan Rang.







Les Savart se séparent en 2 patrouilles : les LV Fox et EV Anatoli en tête, les EV Kart et Shop en arrière, légèrement plus haut. Quelques fumées, signes d’escarmouches entre le Vietminh et les forces françaises, sont visibles en périphérie de la ville de Phan Rang.







Le vol se fait à basse altitude, avec tous les dangers que cela représente. Mais c’est le seul moyen d’avoir un visuel sur la route. Le stress est à son comble quand les Hellcat rentrent dans une couche nuageuse, alors que les sommets des montagnes se découpent tout autour d’eux. Silence radio complet…











Tout à coup, une position camouflée de DCA se révèle à l’EV Kart. Savart 1 et 2 dégagent brutalement à gauche, tandis que Savart 6 (Kart) et Savart 4 (Shop) fondent sur cette cible…







Une salve de roquette bien placée, et ce sont 2 pièces de moins pour le Vietminh…








Pendant ce temps, les Cinzano sont arrivés un peu en avance sur l’horaire à Buon Ma Thuot, et décident de remonter la route jusqu’à Pleiku. Chemin faisant, ils tombent sur 2 convois ennemis qu’ils anéantissent en peu de temps… La puissance de feu des Straffer n’est pas une légende !











Les pilotes de la 1F arrivent au-dessus de Dalat, cité tranquille célèbre pour ses cures qui voient passer chaque jour la fine fleur des colons français…

… Pas si tranquile que ça, car une pièce légère de DCA située en lisière de forêt ouvre le feu sur les Hellcat !







Ces derniers amorcent une attaque en règle…







Mais le drame survient lorsque le l’EV Shop prend un coup direct qui pulvérise son Hellcat, ne laissant aucune chance au pilote…







La mitrailleuse Viêt finit par être réduite au silence… La tension monte chez les Savart.











Les Hellcat reprennent leur navigation TBA vers Buon Ma Thuot.







Les sommets accrochent les nuages. La visibilité n’est pas de la partie.







Pendant ce temps, les 2 B-26 du Gascogne sont accrochés par 2 pièces de DCA, à 20 Km de Pleiku. Alerte est donnée à la garnison…

Les 2 appareils se ruent vers la DCA… le capitaine Bebel ouvre le feu, détruit une pièce… Mais prend un coup qui endommage son avion…



















Alors que Cinzano leader lutte pour maintenir son appareil, le Lt Catsy neutralise la 2ème pièce de DCA.











Cinzano 2 recolle son leader et en profite pour lui décrire l’étendue des dégâts… L’appareil du leader est devenu un courant d’air géant…







Un appel radio de mauvaise qualité parvient alors à tous les pilotes en vol… Delta-Lima, un Toucan chargé de ravitailler le poste militaire de An Khé, à 40 km à l’est de Pleiku, annonce qu’il vient d’être sévèrement accroché au-dessus de An Khé. Les pilotes écoutent en silence le Toucan qui leur annonce que le fortin est cerné par de nombreuses pièces d’artillerie sur les montagnes alentours. Tout à coup, une déflagration retentit à travers la radio… Delta-Lima annonce d’une voix calme qu’il ne rentrera pas…

« Adieu les gars… C’est vraiment pas de chance »… Ce sont les derniers mots qu’il prononce… La radio n’émet plus que des crachotements…

Les 2 formations d’appareils maintiennent le silence… Un appel de Saïgon ordonne aux appareils sur zone de se dérouter vers An Khé.
Cinzano leader annonce qu’il peut encore voler, et qu’il sera sur place avant les Hellcat.

Tous les appareils font maintenant route vers la position française en détresse.















Les Cinzano arrivent en vue du fort… Celui-ci a visiblement souffert, de la fumée est visible au centre du camp. La DCA ouvre le feu sur les nouveaux arrivants…















Les Cinzano initient leur attaque…

Le colonel Desjardins, commandant la garnison de An Khé, envoie un message désespéré… Ils sont en train de subir un assaut Viêtminh à l’ouest du camp… Un bataillon Viêt semble être jeté dans la bataille… Les pertes françaises sont effroyables.

Deux pièces de DCA partent en fumée, détruites par le Lt Catsy.







Mais la DCA se déchaine de toute part… Le capitaine Bebel crie qu’il vient d’être sévèrement touché…







Puis plus rien ! Cinzano 2 aperçoit au loin une boule de feu au sol…








Il lance une attaque sur 2 pièces de DCA qui le visent… Une des pièces est volatilisée, mais l’autre touche son appareil à bout portant…







Le Lt Catsy annonce à la radio qu’il rompt le combat et va tenter un retour vers Saïgon…











Il annonce à la radio qu’il lui semble avoir une fuite de carburant. Son avion lui semble, de plus, difficilement contrôlable…







L’option Saïgon parait bien incertaine. Il décide alors de se détourner plein ouest, vers Pleiku. La piste n’est pas prévue pour des avions de ce type, mais au moins, il sera en sécurité s’il doit s’éjecter.







Après quelques minutes de vol, Cinzano 2 est contraint de se poser sur le ventre le long de la route qui mène à Pleiku, à 5 Km des positions françaises. Il a le temps d’envoyer un message indiquant sa position… Pourvu que les Viêts ne l’aient pas capté !







Les Savart émergent de la brume et des sommets… Le camp de An Khé apparait alors…







Un appel du camp les exhorte à agir vite… Le camp subit un assaut ! La DCA, bien qu’affaiblie, entre en scène…


Les 3 Hellcat amorcent leur attaque… La mauvaise visibilité est un handicap pour nos pilotes.











L’EV Kart annonce qu’il a visuel sur la vague de Viêts qui attaque le camp…







Ses bombes de 250 livres font mouche sur l’assaut ennemi… Les soldats du fortin reprennent espoir…







Savart 2 (EV Anatoli) fait une passe à la roquette, et tire 2 salves… Le résultat est dévastateur pour l’ennemi !











Pendant sa ressource, il repère une position de DCA et se dirige droit dessus… L’adrénaline fait des miracles !







Et une position de DCA en moins !







Savart leader (LV Fox) attaque les camions situés en retrait de la vague d’assaut… L’ennemi panique devant les explosions…







Les EV Kart et Anatoli arrivent à leur tour…











Les passes de straffing se succèdent…







… faisant ralentir la vague d’assaut…











Les Hellcat ayant épuisés bombes et roquettes, leurs mitrailleuses crachent le feu de mort…



















L’assaut Viêt est brisé face à ce déferlement des Hellcat…







Malheureusement, une pièce légère de DCA avoine Savart 6 (Kart), qui est contraint de s’éjecter… Il a néanmoins pu sauter juste au-dessus du camp fortifié…

Ses 2 camarades straffent la jungle aux alentours pour couvrir sa descente…















L’EV Kart vient d’être récupéré par les soldats du camp… Confirmation est donnée à Savart leader par radio.

Les Hellcat décident alors de rentrer su Saïgon. Le LV Fox a été légèrement touché pendant une passe, mais son avion devrait tenir le choc.

Même si le jour est maintenant levé, la visibilité n’est toujours pas très bonne. Faute à l’épaisse couche nuageuse…











Après un long temps de vol, Savart 2 annonce qu’il capte radio-Saïgon… Ce sont des chants militaires qui sont diffusés…

Les 2 pilotes survolent le Mékong…







… Et arrivent en vue de Saïgon.















Tan Son Nhut en vue… Le poser n’est pas loin !







Atterrissage en douceur…







… Et roulage vers les hangars… Et vers une bonne bière bien glacée ! Les mécanos auront du boulot sur le zing du LV Fox… Un certain Jean-Marie Miqueline, sergent de son état, vient d’arriver à Tan Son Nhut… Un excellent mécano, dit-on, bien qu’un poil bagarreur…















Les pilotes apprendront par la suite que l’EV Shop a été tué. Kart a été récupéré sain et sauf. Côté Gascogne, le Lt Catsy et son équipage a été récupéré par la garnison de Pleiku. Aucune nouvelle, par contre, de l’équipage de Cinzano leader (Bebel).

Si l’assaut contre An Khé a momentanément été stoppé, rien n’est réglé. Une frappe est programmée pour la fin de l’après-midi contre les alentours du fortin. 6 Hellcat du PA Arromanches sont d’ailleurs en vol vers Saïgon. Un briefing est programmé à 1500 ce jour…

Mais ceci est une autre histoire…


* * * * * * * * * * * * * * *


Bravo aux pilotes : ce fut une belle mission, immersive à souhait, et pleine de rebondissements… Vivement la prochaine !!


_________________
Revenir en haut Aller en bas
LAL_FOX
P-40's Lover
avatar

Nombre de messages : 6599
Age : 57
Date d'inscription : 30/07/2005

MessageSujet: Re: Mission en Indochine - 3ème débriefing   Sam 14 Avr 2012 - 16:58

Une très belle mission de plus de 2 heures. Que du bonheur dans une immersion totale ... Miam on en redemande.

Merci Anato pour cette épopée rigolar

_________________

J'en connais une qui en prenait au petit déjeuner
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mission en Indochine - 3ème débriefing   Sam 14 Avr 2012 - 18:13

Eh ben dis donc, çà c'est du CR. Bravo et merci! Mais le silence radio des marins est une légende...
Revenir en haut Aller en bas
LAL_Wolf
N°4 en formation !
avatar

Nombre de messages : 2093
Age : 48
Date d'inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Re: Mission en Indochine - 3ème débriefing   Sam 14 Avr 2012 - 20:37

Superbe ambiance, vu le l'extérieure c'était génial..
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mission en Indochine - 3ème débriefing   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mission en Indochine - 3ème débriefing
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Briefing de la Mission 00D14 ( Salle de brief du Blue Touch) ( Adj Freeman, Ost, La Firebirds)
» kneeboard-briefing
» [A vendre] Naomi+Dim+Lecteur GD , + Confidential Mission
» [Software] Topic de discussion du jeu "Mission Von Nebula"
» [Mission] La bataille de Sanghelios

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Ailes Libres :: L'ACCUEIL :: Zone Screenshots :: Campagne Indochine-
Sauter vers: