Simulation de vol Battle of Stalingrad
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Un petit peu de phraséologie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
LAL_Husker
LAL killer
avatar

Nombre de messages : 409
Age : 43
Date d'inscription : 14/09/2014

MessageSujet: Un petit peu de phraséologie    Jeu 18 Sep 2014 - 0:28

Salut voici quelques dialogues pris "sur le vif".

Bonne lecture :

Trouvé sur le site MENTAL PILOTE, site qui parle des facteurs humains,


Un avion de ligne MD80 se pose et en roulant vers son parking il croise un avion léger qui s’apprête à décoller. Le pilote du MD80 chambre alors le pilote du Cherokee : « Quel joli petit avion, vous l’avez fait vous-même ? ». Le pilote du Cherokee ne se démonte pas : « Oui, je l’ai fais moi-même avec des restes d’un MD 80 qui s’est craché et si vous continuez à vous poser comme vous venez de le faire j’aurais assez de morceaux pour m’en faire un deuxième ».

Contrôleur : « Cessna G-ARER quelles sont vos intentions » ?
Cessna: « Je voudrais passer ma qualification IFR »
Contrôleur : « Je parlais des 5 mn qui viennent, pas de cette année »

Cessna 152: « J’arrive au Niveau 3700 » (110 000 mètres).
Contrôleur : » Reçu, contactez Houston Space Center »

Un avion de US Air s’engage sur un mauvais taxiway et se retrouve nez à nez avec un autre appareil. La contrôleuse très irritée par cette situation intervient sur la fréquence et elle « pourrie » littéralement l’équipage en précisant qu’ils ne sont pas capable de faire la différence entre leur droite et leur gauche : « Stoppez immédiatement, je vous avais dit à droite et pas à gauche… ». La contrôleuse toujours très irritée, limite hystérique, détaille les conséquences de cette erreur à l’équipage qui va entraîner de nombreux retards sur la plateforme. Le pilote, penaud, acquiesce avec un : « Oui madame ». Après cette échange musclé, la tension est palpable dans tous les cockpits qui sont à l’écoute sur la fréquence, un lourd silence se fait… jusqu’au moment où un pilote passe le message suivant : « On n’a pas déjà été marié ? ». chuis trop con

Un jeune pilote s’est égaré et le contrôleur lui demande :
Contrôleur : « Quelle était votre dernière position connue ? »
Le jeune pilote répond : « Quand j’étais au décollage »

Un avion de la British Airways demande sa clearance de roulage.
Contrôleur : « Et où la plus expérimenté des compagnies aériennes du monde désire-t-elle se rendre aujourd’hui … sans plan de vol ? » Quelle honte

Contrôleur : « Etes-vous en route sur SUL ? »
Pilote : « Plus ou moins »
Contrôleur : « Alors je vous suggère d’y aller un peu plus »

Contrôleur : « Vous êtes illisible, répétez ».
Le moto planeur : » Voilà, j’ai coupé mon moteur, vous m’entendez mieux là ? »
Contrôleur : Longue pause (incrédule).

Pour comprendre ce qui suit, faites portez votre attention aux indicatifs d’appel :
Contrôleur : « Nova 895 contactez Moncton sur 127.12″
Pilote : « Reçu 127.12, pour Nova 871. A bientôt. »
Contrôleur : » Oui, à bientôt, peut-être plus rapidement que vous le pensez. »
(Quelques secondes s’écoulent…)
Pilote : « Euuuh, Moncton, de retour sur votre fréquence … »

Un jeune pilote s’est perdu et il tourne au-dessus d’un aéroport qu’il ne connaît donc pas :
« L’aéroport inconnu qui est sous le Cessna qui tourne en rond au-dessus de vous, pourriez-vous vous identifier ? ».

Contrôleur : « AF1733 un hélicoptère devant vous, réduisez votre vitesse à 130 kt »
Pilote : « AF 1733, 130 kt, Reçu »
Contrôleur : « AF 1733, l’hélicoptère est maintenant à 2 nautiques devant vous, réduisez votre vitesse à 110 kt »
Pilote » 110 kt ! Mais vous savez à quelle vitesse mon avion décroche ? »
Contrôleur : « Non, mais demandez-le à votre copilote, il doit le savoir ».

Dans les années 60 ou dans une période proche, un 747 US se pose à Frankfurt où l’usage veut que les pilotes connaissent leur parking et les taxiways pour s’y rendre sans marquer un arrêt une fois la piste vacante ; ce qui n’est pas le cas de cette équipage qui stoppe leur roulage une fois la piste dégagée. Le contrôleur demande à l’équipage les raisons de cet arrêt :
Contrôleur : « Speedbird, savez-vous où vous allez ? »
Speedbird 206: « Juste un moment, nous vérifions où est notre parking. »
Contrôleur (sur un ton arrogant et impatient): « Speedbird 206, vous n’êtes jamais venu à Frankfurt auparavant ? «
Speedbird 206 (très calmement) : Si, c’était en 1944 avec un autre genre de Boeing, mais on ne s’est pas arrêtés, on n’a juste largué quelques trucs ».

Un jeune pilote : « Je suis perdu face à un grand lac au cap 090″
Le contrôleur : « Faites 90° à droite pour que je puisse vous identifier au radar »
Le contrôleur : « Ok, je vous vois sur mon radar, le grand lac c’est l’Océan Atlantique, je vous suggère de faire demi-tour ».

Voici l’histoire d’un échange radio raconté par un pilote de SR71 qui est un des avions militaire les plus performants qui existe. L’équipage de cet avion volait dans le sud de la Californie en étant juste à l’écoute d’une fréquence de Los Angeles qui pouvait les voir sur leur radar.. L’équipage entend alors un Cessna demander au contrôleur sa vitesse sol :
Le contrôleur répond : « 90 kt »
Un moment plus tard un bimoteur fait la même demande :
Le contrôleur : » 120 kt »
Tous les pilotes sont fiers du tonnage de leur avion ou de ses performances, c’est sans doute pourquoi un F18 qui était à l’écoute de la fréquence comme le SR71 demande également sa vitesse sol :
« Dusty 52 : 525 kt »
Le pilote du SR71 amusé par la tournure des échanges fait alors la même demande :
« Aspen 20 votre vitesse sol est de 1742 kt »
Plus personne n’a demandé sa vitesse après cet appel.

Toujours dans la région de Los Angeles, et toujours un SR71 qui demande une clearance pour le niveau 600 (60 000 ft : 18 000 mètres).. Le contrôleur reste incrédule avec une telle altitude :
» Comment ? Vous voulez monter au niveau 600 ? »
« Négatif. Nous voulons descendre au niveau 600″


d'autres provenances


Quelques savoureux extraits de communications radio entre pilotes et contrôleurs.

Entendu sur la fréquence Tour de Toulouse Blagnac (118.10 MHz) :
Pilote : Air France 120 Echo Bravo, on approche 4 nautiques finale ILS 33 gauche.
Contrôleur : Air France 120 Echo Bravo, autorise atterrissage piste 33 gauche, le vent est calme.
Pilote : L'équipage aussi !
Contrôleur : Air France Echo Bravo, correction, le vent est nul...



Entendu au CRNA d'Athis-Mons :
Contrôleur : Air France 3682, précisez votre type d'appareil, est-ce un A330 ou un A340 ?
Pilote : A340, bien sûr !
Contrôleur : Dans ce cas Captain, allumez vos deux autres moteurs et dépêchez-vous de rejoindre le niveau que je vous ai donné !



Entendu sur la fréquence Radar de Roissy - Charles De Gaulle (118.15 MHz) à un moment où le contrôle aérien était un peu débordé par l'abondance du trafic, tout le monde arrivant en même temps sur la plate-forme et voulant se poser à sa convenance. Le vol AFR 455 est sur l'ILS :
Contrôleur : Air France 544, contactez De Gaulle Tour, 119.25.
Contrôleur : Air France 544... Contactez De Gaulle Tour 119.25 !
Contrôleur (un peu énervé) : Air France 544... Vous êtes comme ma femme, vous n'écoutez jamais !!!
Pilote : Radar, de l'Air France 455, peut être que si vous appeliez votre femme par son nom, elle vous répondrait !!



Entendu sur la fréquence Tour de Strasbourg Entzheim (126.875 MHz) alors qu'un Airbus A320 était en finale :
Pilote : Finale 23, Air France Victor Delta.
Contrôleur : Air France Victor Delta, autorise 23.
Et sans doute distrait par autre chose, il ajoute : C'est pour un complet ?
Pilote (ne manquant pas d'humour) : Attendez, je demande l'avis des passagers !
Cette réponse fit rire le contrôleur qui, confus de sa question, s'en excusa.



Entendu sur la fréquence Tour d'Etampes (119.05 MHz) : Exercice de déroutement par un élève pilote...
Pilote : Etampes, de Fox Victor Lima pour un détournement sur votre terrain, on a l'information Delta.
Contrôleur (sans se démonter) : Victor Lima, vous avez un pistolet sur la tempe ?
Pilote (surpris) : ??? Négatif, Victor Lima.
Contrôleur : Alors, Victor Lima, c'est un déroutement !!



Lu sur le forum FNA :


Sur une plate-forme près de grands étangs, un instructeur et son élève s'alignent sur la piste pour décoller. A ce moment, un gros pélican vient se poser à mi-piste. Il s'arrête au milieu de la piste et vaque à ses occupations sans les regarder.
Contrôleur : Cessna Québec Zulu, autorise au décollage piste 33, vent 310 ? Pour 8 noeuds.
L'élève à l'instructeur : Qu'est ce que je fais ? - Qu'est ce que je fais ?
L'instructeur : Que pensez-vous que vous devriez faire ?
L'élève : Peut être que si je roule vers lui, ça va l'effrayer ?...
L'instructeur : C'est une bonne idée.
L'élève fait rouler l'avion vers le pélican, qui lève le bec, puis méprisant se replonge dans ses occupations et ne bouge pas.
Contrôleur : Cessna Québec Zulu, vous m'avez reçu ? Vous êtes autorisés à décoller 33, vent 310° Pour 8 noeuds.
L'élève à l'instructeur : Qu'est ce que je fais ? - Qu'est ce que je fais ?
L'instructeur : Que pensez-vous que vous devriez faire ?
L'élève : Peut être que je pourrais prévenir la Tour ?
L'instructeur : C'est une bonne idée.
L'élève : Euh... la Tour, il y a un pélican, euh... sur la piste.
Apres un long silence :
Contrôleur : Cessna Québec Zulu, maintenez votre position....
Pélican sur la piste 33, vous êtes autorisé pour un décollage immédiat, vent 310° Pour 8 noeuds.
Deux secondes d'attente et, - par coïncidence -, le pélican s'envole.
Contrôleur : Cessna Québec Zulu, autorisé au décollage piste 33, vent 310° Pour 8 noeuds. Attention à la turbulence de sillage, décollage de pélican devant vous, bon vol !



Un copilote en compagnie raconte cette histoire réelle au sujet d'un commandant de bord avec lequel il a souvent volé. Ce type est un excellent pilote, sérieux et compétent, mais pas très bon ni très à l'aise dans sa relation commerciale et humaine avec les passagers et l'équipage. Ainsi, un jour que son avion attend pour s'aligner avant de décoller qu'un autre liner se pose, ce dernier éclate un pneu à l'atterrissage et laisse sur la piste de nombreux débris de caoutchouc rendant impossible le décollage dans l'immédiat. Apres un dialogue avec la tour de contrôle qui l'informe que la piste ne sera nettoyée que dans plusieurs minutes, il fait l'effort de prévenir les passagers du retard qui en résultera... en ces termes:
Mesdames et Messieurs, c'est votre commandant qui vous parle. Nous serons probablement en retard de quelques minutes sur l'horaire prévu.
En effet, l'aéroport est fermé, le temps que l'on évacue les débris du dernier appareil qui s'est posé. SM1



Un jeune pilote de F-4 en mission d'escorte pour un B-52 et s'ennuyant profondément faisait des tonneaux autour du vieux bombardier.
Il lui dit : "Tout ce que tu peux faire, je peux le faire en mieux".
Le vétéran pilotant le bombardier répondit "Ok, essaye ça." Le B-52 continua son vol, sans changer de cap ni d'altitude.
Perplexe, le jeune demanda "Hein ? T'as fait quoi ?"
"J'ai juste éteint deux moteurs, petit."



"J'allai à l'aéroport, avec mon billet pour Los Angeles. J'amenai trois sacs et allai voir l'agent de la compagnie :
"Je veux que celui-ci aille à Seattle, celui-là à St Louis et celui-là à Chicago."
Il répondit "Je suis désolé monsieur, mais on ne peut pas faire ça."
Je dis, "Pourquoi pas ? Vous l'avez fait la dernière fois."




Avion: On est à quelle distance du trafic ?
Approche: Trois miles.
Avion: Ca a pas l'air, pourtant,j'aurais dit moins.
Approche: Vous êtes à un mile et demi de lui, il est à un mile et demi de vous, ça fait 3 miles !



Un avion de ligne de SABENA était sur un taxiway derrière un KLM, à quelques minutes du décollage.
SABENA à KLM sur la fréquence du contrôle : "747 KLM, veuillez passer sur la fréquence 3030."
Après quelques minutes ils rappellent "KLM, passez sur la 3030 pour communication discrète."
Toujours sans réponse, ils demandent au contrôleur : "Contrôle, vous pouvez demander au 747 KLM devant le SABENA 123 de passer sur la fréquence 3030"
A ce moment, l'équipage du KLM intervient sur la fréquence de contrôle et dit :
"Contrôle, veuillez dire à l'appareil SABENA que les professionnels de KLM Dutch Airlines ne viennent pas sur des fréquences discrètes lorsqu'ils doivent suivre les instructions du contrôle."
L'équipage du SABENA répliqua, "Ok contrôle, aucun problème, mais veuillez tout de même dire aux professionnels de KLM qu'ils ont oublié d'enlever les sécurités de leur train."
(moment de silence)
KLM : Contrôle, KLM 123 demande retour au parking.



A Oceana, Naval Air Station, en Virginia, j'entraînais un jeune technicien au sol à ravitailler en carburant un F-14.
Je me rendis vite compte qu'il avait garé l'avion hors de portée du tuyau de ravitaillement.
"Va falloir lui refaire faire un tour..." lui dis-je.
"Quoi ?" répondit-il, surpris. "Ils dépensent des millions là-dedans et y'a même pas de marche arrière ???"

Revenir en haut Aller en bas
LAL_Stan
Le ravito c'est tabou
avatar

Nombre de messages : 920
Age : 66
Date d'inscription : 23/04/2012

MessageSujet: Re: Un petit peu de phraséologie    Jeu 18 Sep 2014 - 6:16

Hi "Husker", j'ai bien rigolé...
Bienvenu parmi nous!
Soon.....................Stan

_________________
« MOLON LABE »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un petit peu de phraséologie    Jeu 18 Sep 2014 - 7:38

Bjr

Super !!!!
ce me rappelle Strasbourg ds mon cockpit et meme ds mon planeur lol

Bienvenue

Strasbourg
Revenir en haut Aller en bas
Etops
Langue pendue


Nombre de messages : 248
Age : 52
Date d'inscription : 23/01/2011

MessageSujet: Re: Un petit peu de phraséologie    Lun 22 Sep 2014 - 8:21

Welcome Husker.
Plus on est de fous plus on rit et apparement tu ne devrais pas provoquer l'effet inverse. ;-)
Bienvenue parmis nous,
Etops
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un petit peu de phraséologie    

Revenir en haut Aller en bas
 
Un petit peu de phraséologie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Mémo] Phraséologie simplifiée
» Phraséologie du pilote de loisirs
» Un document intéressant sur la phraséologie aéronautique
» La phraséo
» Tutoriel phraséologie et navigation

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Les Ailes Libres :: L'ACCUEIL :: Le bar de l'escadrille-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: